Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
Logo 2

  Menu :

menu
menu
menu
menu
menu
menu
           
 

Un peu de
musique ?

Youtube

Passion
Legendary
Infinity Love
Pirates des Caraïbes
Matrix - Clubbed to death
Amélie Poulain REMIX
Go to the party

 



 

Besoin d'aide ?
Besoin d`aide

Email coursterminale.help
@gmail.com

La puissance des Etats-Unis dans le monde


Voir croquis : Le territoire américain

Voir croquis : La puissance américaine dans le monde

Plan :

Qu’est ce qui contribue à la puissance des Etats-Unis ?
Comment se manifeste-elle ?

Les Etats-Unis : deux types de croquis : centré sur l’espace américain ou sur la puissance des Etats-Unis dans le monde.
Il faut savoir placer les grandes villes américaines, les principaux cours d’eau, les océans et les pays voisins.

I. Les facteurs de la puissance américaine

Par usage : on utilise puissance américaine en sachant qu’il s’agit de la puissance des Etats-Unis.

A. Le territoire

- La superficie du territoire est immense : 9,3 millions de Km²
4ème territoires mondiale (Russie, Canada, Chine).
- Dans cette surface, on compte l’Alaska (1,5 millions de Km²) et Hawaï.
Les Etats-Unis sont composés de 48 états continentaux qui ont une surface de 7,8 millions de Km².
Les dimensions du territoire : d’est en ouest : 4500 Km et du nord vers le sud : 2500 Km.
- Le territoire s’ouvre sur deux façades maritimes, sur deux régions économiques : l’Europe et l’Asie.
- Le territoire est riche en ressource.

1) Une nature généreuse

a) Des conditions favorables pour l’agriculture

- Les Etats-Unis disposent de grandes surfaces cultivables.
60% du territoire peut être cultivé. Les Etats-Unis disposent d’importantes réserves de culture. 30% de leur territoire est cultivé. Les Grandes plaines sont équipées d’une mécanisation importante.

- Le climat est varié :
- climat tempéré mais tropicales (pour cultiver des produits tropicaux en Floride). La variété de climat induit une variété de culture.
- Autre atout :
- la richesse du patrimoine forestier, qui est bien exploité. Les Etats-Unis sont les 2èmes producteurs de bois, qui est beaucoup utilisé pour la presse avec la pâte à papier.
- la richesse des eaux avec une activité de pêche importante avec des espèces d’eau froide et d’eau tiède.

b) La maîtrise des eaux

- Les fleuves sont mis en valeur. Ils sont usités pour le transport comme moyen de communication.
Ils sont également utilisés pour fournir de l’énergie hydroélectrique qui représente 13%. Les premiers aménagements ont été bâtis sur le Tennessee, un fleuve avec de fortes dénivellations.
Certaines régions de l’ouest connaissent des problèmes de sécheresse. Elles sont ainsi irriguées avec des barrages. On compte 20 millions d’hectares irrigués. Les cultures se sont étendues par l’ouest avec l’irrigation.

c) La richesse du sous-sol

- Les richesses naturelles sont immenses et abondantes.

- Les ressources énergétiques :
- Le charbon en terme de quantité est abondant (30% des ressources mondiales). Les mines sont à ciel ouvert, les conditions d’extraction sont plus faciles. Les Etats-Unis sont les 2èmes producteurs.
Ces gisements de charbon sont dans ¾ des cas à l’ouest dans les Rocheuses et dans le Colorado. Il sert essentiellement à la production énergétique, et donc est responsable des gaz à effet de serre.
- Le pétrole. Les Etats-Unis disposent de plusieurs gisements dans les Appalaches, régions des Grands Lacs (maintenant épuisée), le Golfe du Mexique (Texas), Les Rocheuses et l’Alaska.
L’Alaska représente à elle seule 1/5 de la production de pétrole des Etats-Unis. Les Etats-Unis sont les 1ers producteurs de pétrole avec 10% de la production mondiale.
Cependant les réserves des Etats-Unis sont assez faibles puisqu’ils disposent que 4% des réserves mondiale de pétrole. Ils adoptent aussi une tactique de réserves stratégique en cas de guerre en gardant de leurs ressources.
- Le gaz : Texas (50% de la production des Etats-Unis) et la Louisiane (20%). Il y a encore des réserves en Alaska non exploitées.

Les ressources minérales :
- Le minerai de fer : la région des Grands Lacs représente 80% de la production de fer. Aujourd’hui la plus grande parti du fer est importé, car l’importation coûte moins chère que la production.
- Plomb, zinc.
- Or : 3ème réserve mondiale.
- Argent : 2ème réserve mondiale.

Cela monter donc la diversité des ressources des Etats-Unis.

2) Des contraintes

a) Météorologique

- Le climat est marqué par ses irrégularités et est connu pour être rigoureux l’hiver et très chaud l’été (climat continentale).
- Contrainte océanique.
- La moyenne est de -17°C en hivers dans le nord.
- Le problème des cyclones formés par les airs chaud qui touchent la Floride.
- La sécheresse à l’ouest : à partir du 100ème méridien, il n’y a plus de culture non irrigué du fait de l’aridité de la terre.
- Les inondations des grandes plaines par le Mississipi et ses affluents.
- La Californie : chaque été elle est confrontée à d’immenses incendies.

b) Tectonique

- La faille de San Andreas ferait un tremblement de terre de forte magnitude.
L’est est toujours menacé. On attend ainsi le big one qui détruirait une grande partie de la ville.
1906 : San Francisco est presque détruit entièrement.

- Volcanique : le Mont St Hélène en 1980. C’est une région peu peuplé. Sa puissance était de 500 fois l’explosion d’Hiroshima.
- Contrainte pédologique : érosion des sols, le sol est parfois léger.
En période de sécheresse, les forts vents entraînent la poussière et rend le sol stérile.
Erosion des versants, qui ont été trop utilisés puis érodé.
- En grande partie le territoire est surexploité.

3) La surexploitation

- Nature considéré tellement riche qu’ils n’ont pas cherchés à l’économiser.
Ils ont exploités les ressources avec un gaspillage.
- Océan surexploité.
- Problème de pollution avec des problèmes environnementaux.
La culture américaine prône le gaspillage.
- Les Etats-Unis sont de gros consommateurs d’électricité : c’est un pays énergivore.
Ils consomment 40 fois plus que l’Inde. La Californie connait de nombreuses pannes de courant liée à l’insuffisance des réseaux.
Les Etats-Unis consomment ¼ du pétrole mondial. C’est le 1er importateur de pétrole. Cela oblige les Etats-Unis à lancer un programme sur le plan énergétique qui vise à augmenter énergie nucléaire.
La mentalité des Etats-Unis est de produire plus et non de consommer moins.
- L’immensité peut être un obstacle (comme pour la Russie) mais le territoire est maîtrisé.

B. Un territoire maîtrisé

1) Le rôle historique des transports (dans la conquête de l’espace)

- Les voies maritimes ont permis l’arrivé des immigrants sur la côte est qui a favorisé son développement industriel.
Grâce aux fleuves, les hommes ont pu pénétrer de plus en plus profond vers l’intérieur des terres.
La voie ferrée a permis l’unification du territoire.
Les routes par utilisées par les automobiles ont créé un paysage urbain avec des banlieues à perte de vues.

2) Les principaux moyens de transports

Les différents moyens de transport sont :
- Le trafic passager : voiture et l’avion pour les liaisons entre les grandes villes. Les Etats-Unis manquent de réseaux ferroviaires. Les compagnies aériennes monopolisent les moyens de transport des Etats-Unis.
Il y a une volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre par les réseaux ferroviaire. Aujourd’hui on est encore au stade du projet.


- Le trafic de marchandise : les voies maritimes sont utilisées pour les relations commerciales extérieures et intérieures. Le cabotage est utilisé sur la façade atlantique. Cabotage : passer d’un port à un autre.
Les voies fluviales : les canaux.


- classement des ports : trafic en volume - ports liés aux hydrocarbures : Au Texas le port de Louisiane sud, Corpus Christi (proche de la frontière du Mexique).
- En conteneur et en produits manufacturés : New-York, Los Angeles, San Francisco (équivalent vingt pieds EVP : un conteneur).

Les marchandises arrivent dans ces ports et sont transportées à l’autre façade par des ponts intercontinentaux. Les marchandises sont transvasées sur des trains pour être ensuite réexportées par l’autre façade.
Exemple : Asie -> façade ouest -> façade est -> Europe.

Pour un croquis : Représenter l’axe Seattle, Chicago, New-York.

- Voies fluviales à l?intérieur : le Mississipi est un axe majeur. Le fleuve est relié aux Grands Lacs par un canal : le Deep Waterway. Il est utilisé pour le transport des céréales.
Pour un croquis il faut repasser en bleu plus épais le fleuve et les canaux.
Les produits transportés par avion sont des marchandises à forte valeur ajoutée. Atlanta est le 1er aéroport mondial.

Les Etats-Unis disposent d’un système de transport efficace qui permet de favoriser l’accès à toutes les parties du territoire.

C. Les fondements humains de la puissance

1) Une population nombreuse, riche et qualifié

- 310 millions d’habitants à 320 millions d’habitants (si on prend en compte les clandestins).
Ce nombre s’explique par le solde migratoire et le solde naturel.

Solde naturel = taux de natalité ? taux de mortalité.
Le taux de natalité est de 14? et le taux de mortalité est de 8?. Le taux d’accroissement naturel est de 0,6%.

Le deuxième solde est le solde migratoire : officiellement entrent aux Etats-Unis 600 à 800 milles personnes par an (c’est le nombre de visa).
A ces migrants officiels on ajoute 10 millions de personnes qui vivent clandestinement.

- Les atouts : les Etats-Unis disposent d’une main d’?uvre abondante.
Le marché intérieur est important, car les américains épargnent peu.
La main d’?uvre est qualifiée avec des universités prestigieuses, des grandes écoles.

2) Les apports de l’immigration

Il y a eu plusieurs grandes vagues d’immigration : les WASP (White Angelo Saxon and Protestant) : les anglais.
Une deuxième vague : les irlandais

Aux Etats-Unis, il y a eu une peur de perdre une identité au XXème siècle. Des quotas ont été mis en place pour freiner ces immigrations. Malgré ces lois, les Etats-Unis sont toujours un pays d’accueil.
1ère source d’immigration : Cuba.
2ème source : d’immigration : Portorico.
3ème source d’immigration : immigration asiatique.

- 1991 : 2 millions d’émigrants (le plus grand nombre).
Depuis 2001 et le 11 septembre, les Etats-Unis ont restreint l’immigration. Elle s’accompagne de difficultés économiques.

- Intérêt de cette immigration :
- rajeunir la population des Etats-Unis.
- intérêt économique : profiter d’une main d’?uvre bon marché.
- lorsqu’elle est qualifiée, c’est un talent à disposition des Etats-Unis.

3) Une mentalité particulière

- Les américains sont une population plus mobile que d’autres. Ils peuvent se déplacer pour trouver du travail.
Les Etats-Unis disposent d’une main d’?uvre souple. Elle peu passer d’une activité à une autre (facilité de licencier et d’embaucher).
- Les américains prennent beaucoup de risques en créant des entreprises.
Exemple de réussite : Microsoft, Apple.
- Chaque année 600 mille PME sont crées. Ces créations d’entreprises sont favorisées par la législation. Il y a en effet beaucoup moins de démarches administratives que dans d’autres pays.
- Les Etats-Unis valorisent la réussite individuelle qui se manifeste par l’argent.

D. Les fondements économiques de la puissance

1) Le rôle du dollar

- Dollar est une monnaie de référence au niveau mondial.
- Par la conférence de Bretton Woods, le dollar était la seule monnaie convertible en or. Ce n’est plus le cas maintenant.
- Rôle de monnaie de réserve : les banques centrales doivent avoir des valeurs en or et en dollar.
- Aucun pays n’a intérêt que le dollar s’effondre.
- Les Etats-Unis peuvent jouer sur leur monnaie : avec un dollar fort pour la facture énergétique ou au contraire pour augmenter leurs exportations, ils dévaluent le dollar (baisse de valeur).

2) Le système économique

Le système économique des Etats-Unis est un système capitaliste libéral mais adapté avec un rôle majeur par l’Etat.
Les avantages de ce système sont que les entreprises ont une grande marge de man?uvre. Les entreprises ont peu de contraintes en matière de salaire, d’avantages sociaux et peu de contraintes environnementales.
- L’Etat n’hésite pas à intervenir : par exemple dans la crise de 2008 l’Etat a aidé le secteur bancaire et le secteur de l’automobile.
L’Etat peut aussi intervenir pour ses commandes (militaire avec l’armé de l’air et Boeing).
Alors que l’Etat américain est officiellement attaché au libéralisme, il se rattache parfois au protectionnisme.
Lorsque la sidérurgie américaine était menacée, les Etats-Unis ont surtaxé les importations chinoises.
- Les subvebtions à certains secteurs comme l’agriculture.
L’Etats joue un rôle dans le financement de la recherche. La recherche est soutenu par des fonds publics : NASA.
Les grandes entreprises américaines, les transnationales ont la capacité de s’implanter dans le monde entier.

3) Capacité d’innovation des Etats-Unis

- Les Etats-Unis ont un système de recherche performant qui repose que l’Etats, les grandes entreprises, les PME, les Universités avec des grandes école comme Harward, MIT.
Le nombre de prix nobel est important grâce à la capacité d’accueillir les chercheurs du monde entier avec des laboratoires et des fonds.

- rôle des technopôles : les technopôle est un lieu qui concentre des petites entreprises innoventes, des écoles, des laboratoires.
Exemple : Silicon Valley à San Francisco, La route 128 à Boston, la Silicon Forest à Portland, le Triangles research park, la silicon paririe à Dallas et à Chicago.


II. Les éléments de la puissance

A. Puissance économique

1) La puissance industrielle

a) Les difficultés

Après la seconde guerre mondiale, la production industrielle a doublée. Mais après 1970, elle a connu des difficultés.
Les industries lourdes avec la sidérurgie et le textil ont été touchés.
Des régions ont été frappées de pleins fouet par le chômage et le licenciement : la région de Pittsburgh entre New-York et les Grands Lacs. La Manufacturing Belt est ainsi appelé la Rust Belt (ceinture rouillée).

b) Les mutations de l’industrie américaine

- Les industries américaines se sont tournées ver les industries de hautes technologies (télécommunication, biotechnologie). La racherche a permis cette mutation.
Les industrie gardent les activités de conception aux Etats-Unis et les activités de production sont délocalisées.
- Le secteur industriel reste cependant essentiel.

c) La géographie industrielle

Le nord est : la Manufacturing Belt.

Les régions attractives sont la Floride, le Texas, la Californie : la Sun Belt.

2) La puissance agricole

a) Le poids de l’agriculture

Le secteur de l’agriculture ne représente moins de 2% du PIB et moins de 1% des emplois.
Mais ce secteur est largement éxédentaire. La source d’entrée d’argent pour la balance commerciale.

Les Etats-Unis produisent 40% de la production mondiale de maïs et 70% des exportations mondiales.
- Ce secteur représente 20% du PIB en prenant en compte l’agroalimentaire.

L’agriculture intensive, productiviste, moderne avec des machines agricoles, l’utilisation rationnelle de pesticide.
- Recherche dans les OGM : l’entreprise Monsanto. Mais les OGM conduisent à une dépendance : les agriculteurs doivent acheter tous les ans les graines (non replantables). Cela a aussi des répercutions sur l’environement.
- Le secteur de l’agriculture est subventionné par l’Etat.
6% des exploitations des exploitations des plus grosses assurent 60% de la production.

b) Localisation

Les Grandes Plaines représentent une grande partie de la production de maîs, de soja, de blé.
Le sud a longtemps cultivé le coton : nouveau sud avec de grandes exploitations.
- Très grandes métropoles : agriculture maraichère et l’élevage laitier.
Que cultive la Sun Belt La Sun Belt : la Californie cultive des agrûmes, des légumes, de la vigne.
La Californie est la 1ère région agricole.
- Elevage intensif à l’est et dans les Rochauses.

3) Puissance financière et commerciale

a) Financière

Une monnaie puissance : le dollar.
Wall Street : 1ère place mondiale.
Nasdac : spécialisé dans les nouvelles technologies.
Les investissements à l’étranger : les Etats-Unis sont les 1ers émétteur et producteur d’IDE.
Les ¾ de ces investissements se font dans les pays développés.

b) Commerciale

Les Etats-Unis sont les 1ers importateurs de marchandises.
Leur balance commerciale est défécitaire. Les Etats-Unis importent plus qu’ils n’exportent.
Ils importent 1500 milliards de dollars, pour 1000 milliards de dollar d’exportation.

Ce déficit est notmamment dû à leur dépendance énergétique. Les Etats-Unis sont les 1ers consommateurs énergétique au monde.

- Partenaires : pays de l’ALENA
La Chine produit 16,4% des importations, le Canada : 15,7%.
La Chine est le 1er fournisseur des Etats-Unis.
Le Canada est le 1er importateur des Etats-Unis.
Conclusion : Les Etats-Unis pèsent très lourd dans le commerce mondiale. Avec l’OMC, ils sont régulièrement sanctionnés pour leurs méthodes protectionnistes.
En 2008 : face à la crise, les Etats-Unis ont lancé un plan de relance de l’activité économique. Cete aide n’irai qu’au entreprises qui produisent aux Etats-Unis.

Les Etats-Unis sont la 1ère puissance économique mondiale. Ils représentent ¼ du PIB mondial avec 14 266 milliards de dollars.
Aujourd’hui les Etats-Unis sont surtout une puissance tertiaire avec les services qui représentent 77% du PIB et 77% des emplois.

B. D’autres aspects de la puissance

1) La puissance militaire

- Les Etats-Unis sont l’un des rares pays à pouvoir monter une opération loin de ses fontières.
Ils sont capable de se passer de l’ONU et donc de la contourner.
- Coalition internationale : les Etats-Unis ont fourni les forces en Corée, 1ère guerre du Golfe, Irak, Afghanistan.

-Ils jouent un rôle de « gendarme du monde ».
Les Etats-Unis ont une présence mondiale par l’intermédiaire de bases américaines dans le Moyen Orient, en Europe. Ces bases peuvent servir pour sécuriser leur approvisionnement en pétrole.
La flotte américaine est présente dans tous les océans.

Les Etats-Unis ont noués plusieurs alliances : OTAN, ANZUS (Australien Nouvelle-Zélande et United-States).
Les américains ont un système d’espionage performant avec de satéllites, le système échellon en surveillant les conversations téléphoniques avec des mots clefs.
Les dépenses consacrée au secteur de la défense sont de 400 milliards de dollars. Tous les pays de l’Union Européenne consacrent seulement 300 milliards de dollars.
Les Etats-Unis ont développé de nouvelles armes biochimiques.
Ils se sont dotés d’un arsenal puissant.

Le bouclier anti missile : bouclier au sol visant à détruire toute attaque.

2) Une puissance diplomatique

- Les Etats-Unis jouent un rôle dans l’ONU. Ils sont les 1ers contributeurs. Le siège de l’ONU est à New-York. Ils sont membres permanent de l’ONU.
- FMI, banque mondiale (Washington).

Le food power : puissance agricole : ils utilisent l’arme alimentaire pour faire pression en attente d’échange d’accords bilatéraux.

3) La puissance culturelle

-Le cinema, les séries américaines, émissions de télévision.
Faire figuré Hollywood dans un croquis. (Nord ouest de Los Angeles).
Localisation d’Hollywood :

- Produits de nouvelles technologies.
- Certains médias : CNN, Fox News, Internet avec le moteur de recherche Google et les navigateurs.
- Mode vestimentaire.

- Les Etats-Unis représentent toujours les aspects de la puissance américaine. Cependant on ne parle plus d’hyperpuissance mais de superpuissance.
Aujourd’hui des fragilités et un désequilibre apparaisssent.


III. Les limites de la puissance

A. Les critiques contre le modèle

1) Des critiques contre la politique extérieure

- Des reproches sont prononcées par le fait que les Etats-Unis s’affichent au libre échange économique mais ils utilisent des mesures protectionnistes avec des taxes sur les importations d’aciers par exemple.
La politique monétaire des Etats-Unis est reprochée. Ils maintiennent le dollar bas pour favoriser leur exportations.
En matière environementale : ils ne se sont pas engagés pour leur réduction de gaz à effet de serre dans les protocoles de Tokyo et de Copenhague.
Les résultats de la conférence de Cancun ont été faibles. Les Etats-Unis ne voulaient pas pénaliser ses entreprises. Les Etats-Unis sont en effet les plus gros pollueurs.
- L’attitude des Etats-Unis face à la justice internationale est critiquée. Ils refusent de signer et d’adhérer à la Cour Pénal Internationale (CPI).
- En 2003, l’intervention des Etats-Unis en Irak a été contestée. Ils ont intervenu sans l’accord de l’ONU.
Reproche de leur « unilatéralisme ».
- Cependant depuis le mandat du président Obama, les critiques ont un peu diminué par rapport à la politique de Bush.

2) Remise en cause du modèle démocratique : politique intérieure

- Le fonctionnement de la vie politique des Etats-Unis est contestée. Il n’est pas toujours démocrtique. Les campagnes sont longues et coûteuses. Elles nécessitent des fonds importants.
Il faut avoir des soutiens financiers.
- Il y a seulement deux partis majoritaires : les républicains et les démocrates.
- L’élection de G.W Bush : grosse incertitude sur les chiffres. Tout c’est joué sur la Floride, qui a remporté tous les grands électeurs pour Bush.
L’élection de Bush a discrédité l’ image même de la démocratie.
- Depuis le 11 septembre 2001, des mesures ont été prises contre le terrorisme avec les contrôles intenses dans les aéroports.

3) Contre le modèle de société

- Le modèle des Etats-Unis est mis au premier plan. Ce modèle prône la consommation à outance, le gaspillage, la consommation. Mais cela ne concerne qu’une partie de la population.
- 12 à 13% de la population qui vit sous le seuil de pauvreté.
Seuil de pauvreté aux Etats-Unis en 2009 :

Le chômage est de 10% dans la population active.
- Crise du logement : cette crise est l’un des facteurs de la crise de 2008.
Les prêts des banques à des personnes ne pouvant pas rembourser, a eu comme conséquence la confiscation des maisons. Conséquence : crise du logement qui a appauvrit une grande partie de la population.
- Melting-pot : le creuset américain avec un mythe que tous les immigrants s’intégraient à la société. Ce Melting-pot ne fonctionne pas : les immigrés conservent leurs langues, et se rassemblent.

- Monté du communautarisme avec une monté des violences entre communautés.
Il se forme des ghettos de riche : les Gated communities.

Il y a une absence de l’Etat providence. L’objectif d’Obama était d’instaurer un système de santé pour tous, un accès au soin pour tous.

Les personnes âgée ont des retraites très faibles (ils font ainsi des petits boulots).

B. Les déséquilibres financiers

1) Les déficits importants

- La balance commerciale des Etats-Unis :
1500 milliards d’importation
1000 milliards d’exportation.
Le déficit budgétaire : les dépensent sont plus importantes que les recettes.
1555 milliards de déficit budgétaire soit 10% du PIB des Etats-Unis.
- Le déficit creuse la dette des Etats-Unis.
Les Etats-Unis doivent trouver de l’argent pour le déficit.
En février 2011 : Obama veut réduire le déficit budgétaire.
Il souhaite réduire le déficit de 1555 à 300 milliards de dollars.

2) Un endettement généralisé

- L’endettement des Etats-Unis est estimé à 13 000 milliards de dollars en décembre 2010. Cette dette publique représente 90% du PIB américain.
La France a une dette publique de 1 460 milliards de dollars soit 76% de son PIB.

- Même les ménages sont endettés. Ils vivent grâce aux crédits, et donc ils vivent au dessus de leur moyen.
Les américains épargnent peu.
On estime que l’endettement des ménages représente 120% de leur revenu.

Somme des dettes de l’Etat, des ménages et des entreprises : 50 531 milliards de dollars.
Si on ajoute la montée des concurrents comme la Chine, les Etats-Unis sont affaiblis au reste du monde. Les Etats-Unis sont donc une puissance qui montre ses limites.



IV. L’organisation du territoire

A. Les logiques spatiales

1) La littoralisation

- La façade atlantique, pacifique, golfe su Mexique.
- Littoraux au sens large avec les littoraux des grands lacs.
- Pour un croquis, il y a trois façades (pour la côte est) : la région frontalière dynamique entre le Mexique et les Etats-Unis, au nord entre le Canada et le Mexique et la façade Atlantique.

2) Métropolisation

- C’est un phénomène qui ne touche pas que les Etats-Unis.
- La métropolisation est la concentration des activités des hommes dans les grandes villes avec des fonctions de commandements politiques et économiques et culturelles.
Atout des métropoles : il y a une main d’?uvre abondante, le marché locale, transport, facilité d’accès.
Les grandes métropoles sont attractives : elles s’étendent et forment un ensemble urbain quasi continu. La mégalopole : la Mégalopolis (de Boston à Washington).
San Francisco -> San Diego : ensemble urbain avec Los Angeles.
- Main Street : Québec au Canada -> Chicago (en passant pas le canal du St Laurent et les grands lacs).
Puget Sound : Portland à Vancouver
Métrolina : Atlanta à Charlotte.

B. Différents espaces à distinguer

1) Le nord-est

Voir cours sur la façade atlantique.

Voir croquis : La facade atlantique des Etats-Unis

La facade atlantique des Etats-Unis


2) La Sun Belt

La Sun Belt est aussi appelée croissant périphérie.
C’est l’espace le plus attractif des Etats-Unis. Le nombre de la population augmente.
La Sun Belt comprend de Seattle à la Floride (Miami).
La Californie, le Texas la Floride sont les régions principales.

Cet espace s’est développé avec le développement asiatique avec la forte croissance du Japon, Singapour, Hong Kong, Taiwan et la Corée du Sud, puis la Chine dans les années 1990.
Ce sont donc des régions essentielles avec les échanges de la Sun Belt.
- Phénomène d’héliotropisme.
- Région qui a fait sa réussite avec les nouvelles technologies.
La peur d’une main d’?uvre immigré.

La Californie a eu une réussite industrielle, c’est une grande région agricole grâce à l’irrigation des terres qui permet la culture de vigne, de céréales et de fruits.
Le développement du tourisme.
Si la Californie était un pays à elle seule : elle serait la 8ème puissance mondiale.

3) L’intérieur du territoire

C’est une région essentiellement agricole : domaine des grandes plaines.
Elle est peu exploitée : les Rocheuses. La densité de population est très faible.
C’est une population qui se concentre dans des métropoles : Salt Lake City, Denver.
Réserve d’espace disponible.
Le réseau de transport est plus lâche. Il est seulement traverser par des ponts intercontinentaux.

4) Le vieux sud

- Le vieux sud était une région spécialisée dans le coton et elle était marquée par la ségrégation raciale.
Maintenant, elle est redynamisée notamment autour de la Métrolina avec Atlanta.
Aujourd’hui, la région connait une diversification de l’activité, le coton n’est plus dominant comme avant. Elle s’est tournée notamment vers l’élevage intensif avec l’élevage de poules, et des industries de pointes avec le Triangle Research Park.

Conclusion :

Les Etats-Unis sont une grande puissance, mais on ne parle plus d’hyperpuissance mais de superpuissance. Cette puissance est affaiblie d’une part mais elle est aussi contestée.
Les Etats-Unis arriveront-ils à faire face à leurs problèmes financiers ?

Accueil





 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement